Femmes scientifiques #4 – Clara Immerwahr

Bonjour à tous! Pour cet article, nous allons nous intéresser au destin tragique d’une chimiste allemande : Clara Immerwahr.

    Fille d’un propriétaire d’une entreprise agricole, Clara Immerwahr est née le 12 juin 1870 en Pologne.

    Elle commence des études de chimie, une filière peu traditionnelle pour une femme à cette époque, obtient son doctorat en 1900 et devient la première femme à obtenir un doctorat de chimie en Allemagne.

    Elle fait la connaissance de son futur mari Fritz Haber pendant ses études à l’Université.

    Mais à l’époque, la place de la femme est à la maison, et, à cause de la pression sociale, elle contribue, sans aucune reconnaissance, aux travaux de son mari en traduisant ses articles en anglais. Elle dira d’ailleurs : « Ma position a toujours été qu’une vie mérite d’être vécue si on exploite à fond ses talents et qu’on essaye de vivre toutes les expériences que la vie humaine peut offrir. C’est sur cette impulsion, entre autres raisons, que j’ai décidé de me marier à ce moment […] et la principale raison à cela est la manière oppressive de Fritz de se mettre en premier à la maison et dans le mariage, de sorte qu’une personnalité moins impitoyablement affirmée aurait été tout simplement détruite ».

    Elle participe aux recherches de son mari sur le développement des armes chimiques et en particulier des gaz toxiques, ce qui aboutit à la première attaque au gaz de l’histoire militaire en Flandres le 22 avril 1915.

    Quelques jours après cette attaque, au retour de son mari, elle prend le pistolet de ce dernier et se tire dans la poitrine. Elle meurt dans les bras de son fils. Les raisons et les circonstances de son suicide sont floues : il n’y a eu aucune autopsie ni aucun article dans les journaux. Mais il semblerait que la situation sentimentale du couple y soit pour quelque chose. En effet, Fritz entretenait une liaison avec sa secrétaire, ce qui a beaucoup affecté Clara.

    Aujourd’hui, un prix scientifique porte son nom et récompense les recherches sur la catalyse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « Femmes scientifiques #4 – Clara Immerwahr »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s