Femmes de pouvoir #5 – Aliénor d’Aquitaine

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je sens que je vais faire des heureux 🙂 Laissez moi vous faire découvrir le destin particulier d’Aliénor d’Aquitaine.

   Née entre 1120 ou 1122, elle est la petite-fille du troubadour Guillaume IX et Duchesse d’Aquitaine. Elle est connue pour être à l’origine de l’amour courtois et protectrice des troubadours, romanciers et poètes.

    Le 25 juillet 1137, à l’âge de 15 ans, elle épouse Louis VII le Jeune. Elle devient Reine de France quelques jours plus tard lorsque le Roi Louis VI le Gros meurt. Le Roi est mort, vive la Reine ! Mais le mariage est de courte durée. Le Roi, faible et dévôt, ne s’occupe pas de sa femme. Elle dira d’ailleurs de lui « J’ai cru épouse un homme, non un moine« .

    En 1147, Aliénor décide de prendre part à la Deuxième Croisade et traverse à cheval toute l’Europe et l’Anatolie (aujourd’hui la Turquie). A son retour, toujours brouillée avec son mari, elle décide de demander une annulation du mariage et invoque une raison de parenté trop proche. Il est prouvé au concile de Beaugency que le Roi et la Reine sont cousins au 4è degré par les femmes de Bourgogne, et le divorce est prononcé.

    Après cette séparation, elle se marie avec Henri Plantagenêt, futur Henri II, et devient Reine d’Angleterre et Duchesse de Normandie en mai 1152. Son empire s’étend de l’Angleterre jusqu’à la région de Bordeaux.

220px-henry_ii_plantagenet_empire    Henri Plantagenêt est un homme plutôt volage : il trompe sa femme avec plusieurs courtisanes dont la belle Rosamonde, morte mystérieusement empoisonnée… De plus, il ne laisse aucun pouvoir à Aliénor. Elle a juste le droit d’élever ses 8 dont Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre.

richard-coeur-de-lion-et-jean-sans-terre    En colère contre son mari, elle se retire à Poitiers et s’entoure de troubadours. Elle monte ses fils contre leur père. Mais Henri retrouve Aliénor et l’enferme pendant plusieurs années dans un couvent de Winchester. La guerre parricide continue jusqu’à la mort d’Henri, abandonné de tous et pleins de remords quant à l’assassinat de son ami l’archevêque Thomas Becket.

    Aliénor est libérée par son fils, le Roi d’Angleterre Richard Cœur de Lion mais ce dernier est fait prisonnier par les Allemands à son retour de croisade. Elle ne ménage pas sa peine et réunit l’argent pour payer la rançon. Richard est libéré en 1194 et mourra, blessé, quelques années plus tard en 1199. Ne désirant pas voir une autre lignée monter sur le trône, elle pousse son dernier fils Jean à devenir Roi.

Elle laisse son héritage à son petit-fils Henri III et se retire à l’abbaye de Fontevraud. La « plus belle et plus riche fleur d’Aquitaine » y meurt en 1204.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Femmes de pouvoir #5 – Aliénor d’Aquitaine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s